Le réchauffement climatique en Arctique.

30/11/2018

De Rachel Doutrelon


Les dégâts du réchauffement climatique au Pôle Nord.

Le 9 Octobre dans le Lycée Jean-Rostand, Nous avons participé à un live d'une femme qui s'appelle Pascaline et elle est partie en Arctique pour analyser les dégâts du réchauffement au Pôle Nord.

Pendant le live elle nous a parlé des matériels qu'ils prennent pour:

  • Se protéger, du froid ou des ours polaires.
  • Analyser la température de l'eau (explications, si-dessous)

Il est important d'analyser la température de l'eau car elle peut avoir un impacte sur le réchauffement, car oui il a pas que le soleil qui fait fondre, il a aussi l'eau, parce que le soleil réchauffe l'eau et ensuite l'eau fait fond ce réchauffe et fait fondre la banquise petit à petit.

Explication de l'Arctique.

Au Pole Nord, la Nuit Polaire dure 2 mois, la température minimale de l'aire est de −34 °C. En été il y fait à peu près zéro. Au Pôle Nord, il a une banquise (Une couche de glace qui flotte à la surface de l'Océan), mais au Pôle Sud c'est de la terre. La profondeur maximale de l'Océan Arctique est d'environ 4 000m. La banquise est moins épaisse qu'avant et aussi moins étendu.